Chambre d'agriculture

Financer son projet


Pour démarrer votre projet, vous avez besoin de financements. Qui peut vous les octroyer ? Dans quels délais ? Sous quelles conditions ? Vous pouvez obtenir des financements publics, privés ou d’autres types.

 

 

Les aides publiques

Les aides publiques peuvent être attribuées selon plusieurs critères et par différentes administrations et organismes.

Il existe des aides :

  • Nationales et européennes  comme la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) et les prêts Moyen Terme Spéciaux Jeunes Agriculteurs (MTS-JA) ;
  • Régionales  comme les aides à l’accompagnement dans le projet et au suivi après installation, certaines aides à l’investissement…
  • Départementales comme le financement d’une partie du parcours installation
  • Locales, mises en place spécifiquement par des communes ou intercommunalités souhaitant accompagner le maintien d’un tissu agricole sur leur territoire ;
  • Délivrées par des organismes comme la Mutualité Sociale Agricole qui propose des abattements sur les cotisations les 5 premières années d’installation…
  • Spécifiques à certains types de projet, comme par exemple les aides aux projets agri-ruraux, les aides filières, les aides en faveur de certains modes de production, modes de commercialisation, ou modes d’organisation…
  • Spécifiques à certains types de porteurs de projet (demandeurs d’emploi par exemple)


Ces aides sont octroyées chacune en fonction de critères précis comme l’âge, le caractère agricole du projet, l’importance de l’activité agricole dans le revenu global de l’exploitant, le diplôme, les démarches qualités dans lesquelles vous pourriez être engagés.

Par ailleurs, dans l’ensemble des aides attribuées aux agriculteurs, des avantages particuliers sont également fréquemment accordés aux jeunes installés.

Les financements privés

 

Les banques fournissent des prêts, source financière indispensable pour les investissements dans une entreprise agricole.

Les autres aides : D’autres aides moins couramment sollicitées pour les installations agricoles peuvent aussi être envisagées. Il s’agit par exemple des outils de la finance solidaire ou des formes d’apport de capitaux originaux.

Nous pouvons citer, par exemple :

- MIiMOSA

- ou Labeliance


Contact | Mentions légales |  Espace presse   |  RSS